En 2003, à l’occasion du Bicentenaire du Canton de Vaud, un projet nommé « Panorama » est mené par les Archives cantonales vaudoise (ACV) et l’Association vaudoise des archivistes (AVA). Le but de ce projet est de réunir l’ensemble des inventaires des archives des communes vaudoises jusqu’en 1960. Un ouvrage accompagne le site qui permet la consultation des inventaires.

En 2009, à l’initiative des ACV, une mise à jour de Panorama est proposée. Cette dernière doit inclure l’élargissement des inventaires de 1960 à nos jours.

Entre 2010 et 2011, a lieu la recherche d’une solution pour la mise à jour de Panorama, en particulier d’un logiciel devant répondre aux critères suivants :

  • respect des normes internationales  de description
  • saisie des inventaires en ligne, sans installation préalable
  • possibilité de publier des photographies ou des pièces annexes
  • facilité de recherche
  • coût raisonnable.

Un comité de pilotage, en collaboration avec la Direction des systèmes d’information (F. Dessoly), l’entreprise Docuteam (Baptiste de Coulon et Andreas Nef) et Vincent Bezençon, est chargé de la recherche de solutions. Il est constitué de :

  • un représentant des ACV (E. Contesse)
  • d’archivistes communaux (J.-J. Eggler, D. Friedmann, H.-L. Guignard, V. Guillot et R. Parrat).

Un groupe élargi, composé de personnes issues des ACV, de l’AVA et des archives communales, valide les différentes étapes du projet.

Le 22 novembre 2011, le comité de pilotage propose de travailler avec le logiciel AtoM, élaboré sous la houlette du Conseil international des archives. La proposition est accepté par les membres du groupe élargi.

Création en 2012, sous l’égide de l’AVA, d’un groupe de travail d’utilisateurs romands d’AtoM et d’une phase de test de la plateforme. Celle-ci est mise en production en octobre 2012.

Les premières communes partenaires sont : Ecublens, Givrins, Jouxtens-Mézery, Le Mont-sur-Lausanne, Montreux, Lutry et Prilly.

Depuis 2013, les inventaires des communes membres sont peu à peu mis en ligne et le nombre de communes participantes augmente régulièrement.